Autours de la laine

Moi et mes tiroirs à finitions

Hier je t’ai parlé de mon atelier, de mes passions …
De cette envie d’écrire à nouveau …
Et bien, voilà je veux en venir à parler de moi, aujourd’hui à travers de ma passion du tricot au crochet …
J’ai deux créations en cours, l’une quasi-achevée (on en parlera le moment venu) … J’essaie de me limiter, mais comme j’ai plus d’idées que de main, je peux enchainer jusqu’à 5 encours en même temps, j’aurai plus de crochets ce serait une véritable catastrophe ! J’ai heureusement un grand sac à encours …
C’est déjà assez le désordre dans mes tiroirs à finitions – la partie en attente de finitions, le reste est rangé-  (on y trouve tout, boite à couture, boite à boutons – penser à refaire un stock certaines couleurs manquent, et pourtant j’ai un bon stock- rubans … et une autre passion que j’ai un peu oubliée en route, les perles de rocaille – je n’ai que deux mains, et un seul cerveau même si ils fonctionnent sans arrêt) … 5 encours achevés, bientot 6 …
Sauf que même si le résultat est magnifique, je déteste passer une matinée complète le samedi consacrée aux finitions, puis à la photo, à la mise en boutique … Je suis très pointue, je vise la perfection !
C’est un passage obligée pour la création, mais depuis 2 semaines, la fatigue, l’accumulation font que je saute les samedi … et que je sens que je vais passer mes congés à vider les tiroirs et à mettre en ligne.
Maintenant que j’ai décidé en plus de reprendre le blog, je pense que mes journées vont devoir être plus organisées …
Elles l’étaient déjà, la dépression chez moi mène à un syndrome obsessionnel, pour certains ce sont des tocs, pour moi c’est juste une manière de me dire que quelque part je gère …
Je me lève très tôt, 5 h grand max … sans réveil … mes chiens vivent avec mes horaires, donc si je l’oublie, eux non ! Dernière sortie 22 h 30, gros câlins pendant une demi-heure, avec 5 il faut consacrer du temps a chacun et le nuit nuit est très pris aux sérieux à la maison ! Je suis réveillée aux alentours de 4 h 45 j’attend que tout le monde se réveille …
J’enchaine 3 journées, celle de femme de ménage c’est minimum 2 h par jour en semaine, plus le week-end ou je fais plus,, celle de 8 h consacrée au professionnel, 8 h 16 h … puis ma journée création, à 16 h  je peux me poser sur la terrasse par beau temps, ou dans le canapé … jusque 22 h 30 … une bonne série, de la laine un crochet et 5 pots de colle plus les chats … je suis un aimant à animaux, tous sont sages durant la journée travail pro, même les oiseaux sont silencieux quand je bosse au bureau … une fois 16 h passée, la folie envahit la maison, comme le matin … les chiens jouent et se bousculent, les oiseaux crient pour avoir un peu d’attention, quelques caresses, quelques douces paroles, des chansons …
Les chats quittent l’étage, pour venir réclamer des caresses … suivant le temps ils sortiront ou pas toute la nuit … et au matin, ils seront là pile à l’heure ! Les plus vieux préfèrent la tranquillité de l’intérieur et la deuxième chambre … celle pour la nuit ! Ils sortent en fin d’après midi mais savent qu’à 22 h 30 c’est fini, dehors si pas rentrés.
Seuls les poissons, savent que le matin je leur consacre un bon quart d’heure, nettoyage des vitres (vive les algues) soigner les coraux, et oui comme les poissons se sont des animaux pas des plantes, donc ils ont tendance à se déplacer, cherchant un meilleur endroit … Un équilibre de tous les jours …
Et si pour beaucoup un poisson à une mémoire de poissons rouges, je peux vous dire que mes 3 clowns et mon chirurgien connaissent les habitudes, contrairement à ce que l’on pense, les poissons connaissent la personne qui les soignent, il faut du temps, beaucoup de patience, mais quand un jour après 6 mois de mise en confiance, le premier arrivé vient chercher votre main, puis s’enhardit, et se frotte, je ne les touche pas, je les laisse toucher le dos de ma main, sachant que normalement ce contact n’est pas recommandé pour leur santé …
J’ai gagné la confiance de mon chirurgien, le gros clown commence à avoir moins peur, bien qu’arriver en même temps … les autres clowns sont plus jeunes …
Ce câlin du matin ce moment exceptionnel, ou je sens la douceur de ses écailles sur mes mains gelées dans l’eau à 25° … Je commence à les nourrir à la main, pour les apprivoiser …
Encore une fois j’ai divergé …

Je me laisse jusqu’au congés pour récupérer un peu, si peu, des problèmes de santé (je suis lucide, mon premier deuil, j’ai mis 7 ans à l’accepter, après une thérapie, et encore beaucoup de travail personnel derrière) …
Ce premier deuil d’un enfant porté 4 mois et demi, a réveillé ma passion … pour le tricot au crochet, je ne me leurre pas, si je fais spécialement de la layette, et pas autre chose, c »est que le besoin de créer pour un bebe reste en moi … j’ai accepté son départ, j’ai appris à lui dire Adieu. Je l’ai laissé partir …
Mais le jour où je lui ai dit Adieu j’ai perdu ma moitié … et ce deuil je l’ai occulté, comme l’année de cauchemard de sa maladie …  Vincent disait toujours « Show must go On » …
Il m’a tellement appris, il m’a révélé des choses dont je ne me serai pas cru capable, il a toujours cru en moi … mais une femme d’indépendant passe d’abord pour la société de son mari, et après à elle … j’ai eu une occasion en or, une boutique BDF sur une grande ville … j’ai renoncé parce qu’il avait besoin de moi.
Avec le recul, 4 ans plus tard, je regrette, être commerçant ne s’invente pas … On a la fibre ou pas …
Quand je rentre dans la nouvelle boutique, que je vois une jeune femme, pas vraiment motivée, qui attend sans rien faire au lieu de s’occuper, allez vous vendez de la laine, montrer la qualité des produits que vous vendez !
Je me dis que j’aurai fait mieux, organiser des ateliers, les jours de fermeture, ajouter l’option vente de mes créations …
Les jeunes croient que le client leur est redevable, c’est faux, il vient pour une marque pas pour vous, sauf si vous avez su créer ce lien unique qui fait que chaque client petit ou gros est important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *